Origine des cindyniques médico-sociales 2

Après l'innovation, la coordination, et les besoins fondamentaux, le nouveau paradigme de projet se doit d'être interrogé. Le PPE (projet pour l'enfant) comme outil de coordination des parcours ne semble pas approprié à ce que nous qualifions « l’horlogerie de l’incasable » et aux constats  de Jean-Yves Barreyre et Patricia Fiacre qui pour reprendre leurs propos déplorent « bien que personnalisé, concerté, réévalué, ajusté, parfois le projet fait fuir le sujet ».

Lire la suite

Origine des cindyniques médico-sociales 1

La démarche recherche s’est fortement inspirée de l’épigraphe d’Arthur Schopenhauer pour qui l’idée que l’ensemble est tragique et que le détail est comique peut résumer quelque chose d’essentiel dans la découverte des Cindyniques puis dans l’invention des Cindyniques Médico-sociales, dans le sens où tout est à double face. L'objet initiale de cette recherche s'est donc inspiré de cette philosophie en posant les conditions d'une dialogique schopenhaurienne.

Lire la suite

Les contours de la transférabilité 2

Nous avons vu que centrer une étude uniquement sur la seule applicabilité du modèle existant sans considérer que ces processus ont pour finalités d’avoir des effets sur l’intervention ne semble pas pertinent. Pour illustrer que ces deux notions ne sont pas sécables, nous partirons du processus opérationnel d'inclusion d'un territoire à un autre. Pour envisager un tel transfert, des préalables et des règles sont incontournables.

Lire la suite

Les bases de la transférabilité 1

La transférabilité mot dérivé de « transférable » ne trouve pas de définition référencée dans les dictionnaires courants. Il peut s’agir d’un terme professionnel (domaine financier ou pédagogique par exemple). Larousse définit le transfert comme une « action de transférer, de déplacer quelque chose ou quelqu’un ». Dans notre secteur, l'usage d'une telle approche pourrait heurter, alors qu'elle révèle des ressources insoupçonnées.

Lire la suite